Paroisse Notre Dame de Bonne Nouvelle Nancy
Paroisse Notre Dame de Bonne Nouvelle Nancy

Pèlerinage en Ombrie en mars 2018

Deux pèlerins de notre paroisse ont participé à ce pèlerinage de mars 2018. Merci à eux de nous en dire quelques mots :

 

« Nous étions 65 au départ et à l’arrivée en deux bus de 31 et 34 pèlerins. Pour Notre Dame de Bonne Nouvelle nous étions 7.

 

Ce pèlerinage du 25 février au 3 mars des sept paroisses de Nancy avait pour but de créer une dynamique d’ensemble des chrétiens dans la ville, et de leur proposer de découvrir le Christ à l’école de François et de Claire. 

 

Avec François et Claire recherche des valeurs de fraternité, pauvreté, humilité, paix, nature…plus que jamais mises en avant dans notre Église toujours à rebâtir.

 

Une journée type comportait systématiquement, le matin, un temps consacré aux laudes (chants, psaumes, lectures de la parole de Dieu, intentions de prières fondées sur le Notre Père de Saint-François), une messe en fin d’après-midi, une réunion en soirée pour partager sur la journée et se projeter sur les visites de sites du lendemain.

 

Sur Assise, nous avons pu faire tous les sites importants: la cathédrale Saint-Ruffin avec les fonds baptismaux de François et de Claire, la basilique Saint-François avec les fresques de Giotto, Saint-Damien et le Christ en chef d’oeuvre, Sainte-Marie-des-Anges où repose le corps de Saint-François, les carceri… Assise nous appartenait, les touristes étaient rares en cette période de l’année, et nous avons pu apprécier en toute quiétude tout ce qu’il y avait à voir, et disposer de temps pour de vraies méditations.

 

Ce voyage était fondé uniquement sur un itinéraire chrétien à partir de la vie des deux grands saints. Les parcours touristiques incluent en général un passage à Assise, mais ne sont que rarement uniquement consacré à cette cité et à ses deux grands saints. L’imprégnation spirituelle telle qu’elle avait été préparée par le Père Jacques Bombardier, ne trouve en outre certainement aucune semblable mesure.

 

Le plus important pour mon épouse et moi-même c’est d’avoir trouvé une pleine harmonie dans le groupe. Zéro problème!

La montée vers les carceri avec le psaume des montées et des conditions climatiques difficiles, giboulées de pluie et de neige mélangées a été pour ce qui nous concerne un grand moment.

Nous sommes d’ores et déjà partants pour le pèlerinage annoncé pour mai 2019 en Jordanie-Israël, et programmé dans le même esprit que celui que nous venons de vivre. »

 

Si vous voulez être prévenus du prochain pèlerinage organisé par les paroisses de Nancy, demandez-le, dès aujourd'hui, par courriel à : notredamedebonnenouvelle@orange.fr

 

Pour les pèlerinages organisés par le diocèse cf https://www.catholique-nancy.fr/a-votre-service/les-services-diocesains/spiritualite/direction-des-pelerinages/agenda/agenda

Les cloches de la Cathédrale

La cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation et Saint-Sigisbert comprend 9 cloches qui sont toutes sont des cloches de volée. Les 4 grosses sont dans la tour côté Epitre (à droite quand on est face à l’édifice) et les 5 plus petites dans l’autre (sur un beffroi de 1994) :


 

cloche 1 : 1742, fondeur QUEYRAT à Nancy, diamètre : 1m55. C’est la seule des quatre cloches paroissiales antérieures à la Révolution à avoir évité la destruction en 1797. Elle a du sa survie au service du beffroi. Son parrain est le duc Stanislas.


 

cloche 2 : 1867, fondeur GOUSSEL Jeune à Metz, diamètre : 1m40. Baptisée Sigisberte, elle est très richement décorée et est la refonte d’une cloche de 1807. Elle a été exposée à l’Exposition universelle à Paris en 1867.


 

cloche 3 : 1807, fondeur LES GOUSSEL à Breuvannes. Seule surivante des trois cloches de 1807 destinées à compléter la cloche 1. Elle est baptisée Charlotte.


 

cloche 4 : 1827, fondeur THUILLIE Fils à Nancy. Diamètre : 1m17. Refonte d’une cloche de 1807.


 

cloche 5 : 1760, fondeur F. LA CHAUSSEE à Nancy. Diamètre : 1,09m. Parce qu’elle servait à battre le temps, elle a survécu à la Révolution. Destinée au tintement des heures jusqu’en 1985, elle porte cette inscription : JE SUIS DESTINE A ETRE FRAPE A TOUT LES EUR DE LA JOURNE. Elle a été aujourd’hui transformée en cloche de volée.


 

cloche 6 : 1897, fondeur Ch. MARTIN à Nancy. Diamètre : 0,88m. Elle est la refonte d’une cloche du Chapitre réalisée par POIRSON en 1803. Elle a cessé de sonner entre 1924 et 1994.


 

cloche 7 : 1897, fondeur Ch. MARTIN à Nancy. Diamètre : 0,73m. Elle est la refonte d’une cloche du Chapitre réalisée par POIRSON en 1803. Elle a cessé de sonner entre 1924 et 1994.


 

cloche 8 : 1756, fondeur F. LA CHAUSSEE à Nancy. Diamètre : 0,55m. Destinée à frapper les quarts d’heure jusqu’en 1985. Parce qu’elle servait à battre le temps, elle a survécu à la Révolution.


 

cloche 9 : 1756, fondeur F. LA CHAUSSEE à Nancy. Diamètre : 0,49m. Destinée à frapper les quarts d’heure jusqu’en 1985. Parce qu’elle servait à battre le temps, elle a survécu à la Révolution.


 

Rédacteur : Thibaut LAPLACE

Tél. : 03 83 35 26 03
52 bis place Monseigneur Ruch, Nancy
notredamedebonnenouvelle@orange.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Paroisse Notre Dame de Bonne Nouvelle